Alto Alentejo et Baixo Alentejo

Si vous cherchez calme et grands espaces, les régions d’Alentejo sauront vous combler. Les collines, marrons et jaunes à l’automne laissent deviner les collines pleines de fleurs au printemps, l’enchainement des paysages d’oliviers, de chênes-lièges, les champs de tournesol en été.

Les moulins typiques du Portugal ornent les campagnes et les plaines alors que les hameaux aux maisons blanches avec leurs lignes jaunes et bleues semblent sortir de nulle part.

Catalogue

Le Portugal – Gastronomie, Vins et Culture
Au pied du Parque Natural da Serra de São Mamede, emprunte d’une forte spiritualité historique, la ville porte encore les stygmates de l’époque baroque visibles sur certains bâtiments et monuments.

Portalegre (Alto Alentejo), la ville des sept couvents

Construite au pied de l’imposante Serra de São Mamede, la ville de Portalegre a ses origines dans la nuit des temps, avec ses nombreux monuments préhistoriques et ses vestiges romains. Grâce à sa position stratégique près de la frontière espagnole, Portalegre a été un point crucial de la défense nationale au Moyen Âge.

Empreinte d’une forte spiritualité, la ville porte encore les stigmates de l’époque baroque visibles sur certains bâtiments et monuments que vous pourrez découvrir en arpentant ses rues sinueuses et pavées. La ville des sept couvents a un fort passé lié à l’industrie textile, tout comme ses villes voisines de la Beira Baixa, patrimoine qu’il est possible de découvrir au Musée de la Tapisserie, installé dans le palais Castelo Branco.

À visiter

  • La cathédrale de Portalegre (Sé Catedral de Portalegre), datant du 16ème siècle et classé monument national.
  • Le château médiéval datant du 13ème siècle.
  • Le Musée des Tapis de Portalegre – Guy Fino, qui retrace l’art de la tapisserie traditionnelle de cette région.
  • La maison du poète José Régio, transformée en musée où est exposée une collection d’art religieux populaire.
  • Le monastère de São Bernardo, datant du 16ème siècle, l’un des monastères les mieux conservés du Portugal.
  • Le Musée municipal, où il est possible d’admirer des œuvres d’art en ivoire et en céramique, ainsi que les célèbres tapis d’Arraiolos.
  • Le Musée Robinson retrace l’époque glorieuse de l’industrie du liège, qui fît la richesse de la ville.
  • Les palais Achiolli et Avillez, anciennes maisons bourgeoises appartenant à de riches commerçants de soie, aujourd’hui occupées par des administrations publiques.

À découvrir autour

  • Le château de Marvão, tel que l’on connaît aujourd’hui, date du 13ème siècle et est inséré dans le parc naturel de la Serra de São Mamede.
  • La ville de Castelo de Vide, avec son château gothique datant du 12ème siècle, ses sinueuses ruelles médiévales, ainsi que son quartier juif.
  • La ville d’Arraiolos abrite un château du 14ème siècle et le Musée des tapis d’Arraiolos, un artisanat typique et mondialement reconnu.
  • La ville de Campo Maior, avec son château datant du 14ème siècle, la chapelle des os (Capela dos Ossos), construite au 18ème siècle, ainsi que le Musée d’Art Sacré.
  • Les caves de Borba, construction quadrangulaire atypique au pied du château de Borba, sont l’endroit idéal pour déguster les vins de cette région.
  • La ville d’Évora, inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Beja (Baixo Alentejo), la ville romaine

La ville de Beja est située au cœur d’une zone touristique connue sous le nom de Plaine Dorée, une mer immense de champs de blé.

Beja est l’une des plus anciennes villes du Portugal. Elle fut une prospère colonie romaine appelée Pax Julia, où Jules César signa un traité de paix avec les tribus lusitaniennes. Elle fut aussi le siège d’un diocèse wisigoth et, pendant cinq siècles, l’une des plus importantes villes musulmanes de la Péninsule Ibérique.

Découvrez un patrimoine historique et architectural extrêmement bien préservé, allant des ruines romaines à des constructions mauresques et médiévales.

Jules César, en ces lieux, signe un traité de paix avec les tribus Lusitaniennes. Nommée Pax Julia, elle est alors élevée au rang de capitale juridique et administrative.

À visiter

  • Le château de Beja, avec son enceinte crénelée et dominée par un donjon excentré.
  • Le noyau wisigoth du Musée de la Reine (Museu da Rainha), situé dans l’église de Santo Amaro.
  • L’église de la Miséricorde, datant du 16ème siècle, chef d’œuvre de la Renaissance.
  • Le Musée de la Reine Dona Leonor, situé dans l’ancien couvent de la Conception, est le plus ancien musée du Portugal.
  • L’ermitage de Santo André, exemple du gothique portugais du 15ème siècle.

À découvrir autour à Beja

  • La ville romaine de Pisões datant du 1er siècle, site archéologique extrêmement bien préservé.
  • Le barrage d’Alqueva, sur le fleuve Guadiana, a permis la création de l’un des plus grands lacs artificiels d’Europe occidentale.
  • Le cap Sardão est le point le plus occidental de la côte de l’Alentejo. Un paysage à couper le souffle.
  • Les magnifiques plages de la Côte Vicentine.

SEP Voyages vous proposent 5 destinations de rêve

Nos destinations