Les dix plus beaux convents et monastères du Portugal

La richesse des monuments du Portugal est immense. La plupart de ces constructions sont associées à des périodes de l’Histoire au cours desquelles l’Eglise et le clergé ont eu une influence très différente sur la société d’aujourd’hui. Bien que couvents et monastères aient la même finalité, couvent est le terme utilisé pour les bâtiments en milieu urbain tandis monastère s’applique pour ceux en milieu rural. SEP Voyages vous conseille des 10 beaux convents et monastères du Portugal à découvrir.

Construit au 16ème siècle, transformé en forteresse improvisée durant le siège de Porto en 1832, cet édifice est le symbole de la ville de Gaia et Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1996.

Mosteiro Serra do Pilar

Réplique de l’Eglise de Santa Maria Redonda de Rome, ce monastère fût transformé en forteresse improvisée durant le siège de Porto en 1832. Construit au 16ème siècle, cet édifice est le symbole de la ville de Gaia et Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1996.

Mosteiro da Batalha

Edifié pour commémorer la victoire des Portugais sur les Castillans à la bataille d’Aljubarrota en 1385, le monastère des Dominicains de Batalha est un exemple original du style gothique portugais. On s’attardera sur le cloître royal, véritable chef-d’œuvre de cet art manuélin.

Dominant le Rossio, les ruines originelles détruites lors du tremblement de terre de 1755 abritent le musée archéologique du Carmo.

Convento do Carmo

Dominant le Rossio, les ruines originelles détruites lors du tremblement de terre de 1755 abritent le musée archéologique du Carmo. Les 3 nefs, aujourd’hui à ciel ouvert, se prolongent en une abside et quatre absidioles. Les arcs en ogive transversaux qui soutenaient le toit de la nef centrale sont encore visibles.

Chef-d’œuvre de l’art gothique cistercien du fait de ses dimensions, son idéal de simplicité, de la beauté des matériaux et du soin apporté à sa construction.

Mosteiro de Alcobaça

Le Mosteiro de Alcobaça est considéré comme un chef-d’œuvre de l’art gothique cistercien du fait de ses dimensions, de son idéal de simplicité, de la beauté des matériaux et du soin apporté à sa construction. Il est déclaré en 2007 comme l’une des sept merveilles du Portugal.

Construit au 17ème siècle, classé comme monument national, le couvent abrite une bibliothèque au style rococo de plus de 36 000 livres, recueil d’un inestimable trésor d’œuvres nationales et étrangères.

Convento de Mafra

Ancienne résidence royale et monument de style baroque allemand, sa construction imposante remonte au début du 17ème siècle. Classé comme monument national, le couvent abrite une bibliothèque au style rococo, de plus de 36 000 livres, recueil d’un inestimable trésor d’œuvres nationales et étrangères.

Le Monastère des Hiéronymites est un témoignage monumental de la richesse des découvertes portugaises à travers le monde, il est Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Mosteiro dos Jerónimos

Le Monastère des Hiéronymites est un témoignage monumental de la richesse des découvertes portugaises à travers le monde. C’est le chef d’œuvre suprême du style manuélin. Il abrite aujourd’hui le Musée de la Marine et le Musée archéologique retraçant les différentes étapes de l’histoire portugaise des origines jusqu’à l’époque romaine. Il est Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Le Couvent de l'ordre du Christ, fondé par le Grand Maître des Templiers, est l’un des monuments historiques et artistiques les plus importants du Portugal.

Convento de Cristo

Fondé par le Grand Maître des Templiers, ce couvent est l’un des monuments historiques et artistiques les plus importants du Portugal. L’église ronde de style roman, oratoire primitif des Templiers dite la Rotonde, a été construite pendant la seconde moitié du 12ème siècle par les Chevaliers du Temple. Ce monument est un mélange de styles romans, gothiques, manuélins, rennaissantistes, maniéristes et baroques. Il est Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Momentanément transformé en hospice puis en hôpital militaire, il est un des seuls bâtiments à avoir résisté au tremblement de terre destructeur de 1755 du fait de son matériau de construction.

Convento do Beato

Ce chef d’œuvre d’architecture en marbre blanc, momentanément transformé en hospice puis en hôpital militaire, est un des seuls bâtiments à avoir résisté au tremblement de terre destructeur de 1755 du fait de son matériau de construction. Les grands espaces de ses anciennes salles monastiques offrent une atmosphère intimiste et surprenante.

Convento Santa Maria do Bouro

Ce monastère à vocation éducative, fut bâti au 18ème siècle sur une ancienne abbaye datant du 12ème siècle. On y trouve dans l’église abbatiale, les tombeaux du Roi Pedro 1er et de sa maîtresse assassinée Inês de Castro, devenue reine à titre posthume et dont l’histoire inspira toute une tradition littéraire.

Mosteiro de Tibães

Fondé au 11ème siècle, ce monastère bénédictin avec ses 4 cloitres aux toits rouges, est l’un des plus grandioses du pays et à la grande richesse décorative. On y admirera l’orgue baroque, le travail du bois sculpté doré, la décoration baroque et les azulejos. Une forêt avoisinante complète l’impression d’immensité du monastère. On y découvrira une chapelle atypique du 16ème siècle consacrée à Saint-Benoît.

SEP Voyages vous proposent 5 destinations de rêve

Nos destinations